Pourquoi devriez-vous acheter des Bitcoins ? juste au cas où…

9 Jan 2020 | Comprendre la crypto-monnaie | 0 commentaires

Salut à tous les CryptoMalins ! Vous avez peut-être remarqué dans nos articles d’astuces & bons plans, nous mettons en avant des sites internet intéressant permettant de gagner des Bitcoins GRATUITEMENT. Mais certain, peuvent se dire : pourquoi vais-je accumuler ces Bitcoins surtout quand cela ne vaut pas grand chose ? Nous vous proposons quelques explications, à vous de juger l’intérêt.

Le Bitcoin est assez unique

Il y a quelques années, Satoshi Nakamoto, créateur anonyme de Bitcoin, a expliqué pourquoi il était différent des autres monnaies numériques qui l’ont précédé. Vous pouvez lire notre article sur les crypto-monnaies. On considère ainsi le Bitcoin comme la première crypto-monnaie est devient un symbole historique dans ce nouveau éco-système numérique. Quand on pense crypto, on pense Bitcoin.

Ce qui rendait Bitcoin vraiment révolutionnaire, c’est qu’il ne reposait pas sur la confiance. De plus, son logiciel décentralisé le rendait imperméable aux attaques – surtout si le réseau devenait assez grand.

Le mystérieux créateur a prédit que si les gens commençaient à apprécier la rareté, l’utilité et la fiabilité de Bitcoin, son prix finirait par grimper en flèche. Et c’est ce qui s’est passé, le Bitcoin domine toutes les cryptos.

Le Bitcoin a fait son chemin et s’est développé

Aujourd’hui, elle est plus forte que jamais avec des gains exponentiels en puissance de calcul et en usage.

En fait, la chose la plus improbable était d’obtenir une valeur supérieure à zéro. Son plus grand tournant a sans doute été d’atteindre un centime, puis la parité avec le dollar en deux ans. C’était la période la plus vulnérable pour le Bitcoin où il aurait pu ” mourir “.

Aujourd’hui, des millions de personnes dans le monde entier spéculent sur le prix du bitcoin, qui est passé de zéro à 20 000 dollars US ces dernières années.

En même temps, il est utilisé pour toutes sortes d’activités économiques, avec une moyenne de plus de 350 000 transactions par jour. Des milliers de commerçants et quelques grandes sociétés acceptent aujourd’hui le BTC, car les institutions financières commencent elles aussi à s’y intéresser.

Des applications sont également en cours de construction sur le réseau Bitcoin, comme le Lightning Network. Avec des paiements instantanés et des frais quasi nuls, ce système est déjà utilisé et des cas d’utilisation innovants sont en ligne.

La rareté numérique, un potentiel illimité.

Le bitcoin est numériquement rare, contrairement au dollar et aux autres monnaies fiduciaires. Son offre est limitée à 21 millions, dont 17,6 millions ont déjà été extraits.

Son prix pourrait donc augmenter d’un ordre de grandeur si l’on considère que seuls quelques millions, sur près de 8 milliards de personnes, détiennent aujourd’hui des bitcoins. En d’autres termes, il est encore tôt, et le plafond du marché pourrait atteindre des milliards si le Bitcoin continue à suivre cette voie.

Le Bitcoin un point de référence

Chaque jour qui passe, nous montre que le Bitcoin devient une référence plus prononcés et plus apparents. On peut déjà en témoigner puisque les altcoins sont à la merci des mouvements de prix du BTC. C’est un signe clair que Bitcoin est en train de devenir le ” système métrique ” de facto pour les crypto-monnaies.

Avec le temps, il deviendra naturel pour les gens d’utiliser des bitcoins. Cela inclut les transactions quotidiennes, le stockage de la richesse, et plus encore – tout comme les applications de messagerie et d’e-mail sont aujourd’hui une seconde nature.

Faire confiance aux banques, aux gouvernements et à d’autres tiers pour stocker votre argent (qui se déprécie) et vos informations privées semblera archaïque. La lumière s’éteindra lorsque les gens réaliseront que le Bitcoin est un protocole ouvert, volontaire, semblable à l’argent, qui n’exige pas des banques de faire faire passer leurs profits avant les clients.

Il n’est donc pas surprenant que le système financier actuel soit si anti-Bitcoin.

Les règlementations arrivent et c’est une bonne chose

Les discussions entourant un encadrement réglementaire mondial pour les actifs cryptographiques lors des réunions du G20 en 2018 ont clairement montré que les législateurs et les régulateurs financiers sont soucieux de s’assurer que la négociation d’actifs cryptographiques respectera des règles similaires à celles de la négociation d’actions et de devises.

Bien que les premiers utilisateurs de bitcoins de la communauté ne soient probablement pas d’accord, on peut soutenir que la réglementation est en fait une bonne chose pour les investisseurs dans le domaine de la cryptographie.

Un marché réglementé des actifs cryptographiques incitera davantage d’investisseurs particuliers à se joindre à la mêlée et fournira le sceau d’approbation réglementaire dont les investisseurs institutionnels tels que les fonds communs de placement, les compagnies d’assurance et les caisses de retraite ont besoin pour investir dans une catégorie d’actifs.

Alors que les contrôles KYC/AML sont mis en place sur les bourses du monde entier et que les régulateurs appliquent de plus en plus à formuler un encadrement pour les ventes de cryptos, nous pouvons nous attendre à une plus grande surveillance et application réglementaire en 2020, ce qui pourrait être bénéfique pour les bitcoins car cela rendra l’écosystème de négociation des bitcoins plus sûr.

Wall Street se met à la crypto

Fidelity, le Nasdaq et l’Intercontinental Exchange (ICE) ont annoncé leur intention de lancer des offres de négociation de crypto-monnaies pour les investisseurs institutionnels.

Plus particulièrement, la nouvelle entreprise de l’ICE, Bakkt, devrait inciter davantage de sociétés de Wall Street à négocier des bitcoins, car la plateforme de négociation d’actifs cryptos réglementée a été lancée avec le bitcoin et un service de garde cryptographique, et il est prévu de déployer ultérieurement des services de paiement cryptographique pour les commerçants.

En outre, le nombre de crypto hedge funds aurait augmenté en 2018, ce qui signifie que davantage d’argent institutionnel sont entrer dans le bitcoin en tant que classe d’actifs, car ces fonds lèvent des fonds pour augmenter leurs actifs sous gestion.

Conclusion

Heureusement, le Bitcoin a déjà passé sa période la plus vulnérable et a miraculeusement “pris le dessus”. En fait, nous avons peut-être déjà dépassé le point de basculement. Par conséquent, il peut être judicieux d’acheter ne serait-ce qu’une fraction de bitcoin, au cas où. N’oubliez pas d’utiliser l’astuce DCA pour amortir la volatilité du prix du BTC.

Les satoshis (centimes de Bitcoin) que vous pouvez gagner gratuitement avec les services comme Freebitcoin, BTCSpinner, CryptoTab, Lolli, sont donc une bonne opportunité pour en accumuler car même si aujourd’hui cela ne vaut pas grand chose, avec la valeur montante du BTC vos centimes de Bitcoins se transformeront en dizaines, centaines ou milliers d’euros selon le nombre que vous arrivez à accumuler dans le meilleurs des cas.

Beaucoup reste toujours septique, mais c’est du quitte ou double, la valeur ne fait que monter malgré les haut et bas du prix. Pour ne pas avoir de remord, utilisez au moins les services gratuits pour en accumuler 😉

 

 

Crédit image : Freepik

Vous avez trouvé des fautes d'orthographe ? Gagnez 0.1 CRO par faute signalée!

Rappel: Nous ne sommes pas des conseillers en investissement financier. Nous essayons simplement de donner des informations afin que chacun puisse se faire sa propre idée. Nous vous suggérons de faire vos recherches et de vous protéger au maximum. Certains liens de l'article peuvent être liés à de l'affiliation afin de nous aider à continuer notre travail.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.